Overdosées

De rideau de douche au salicylate de benzyle en ceinture de « voiture de prêt » florale aldéhydée, je tombe finalement hier sur une poignée de chariot de grande surface qui parfume les mains à l’hédione . Le plastique il est vrai, fixe les odeurs mais quand même… Comment peut-on mettre autant d’hédione sur une poignée de chariot ?

La molécule d'hédione

La molécule d'hédione

Quelqu’un est tombé dedans quand il était tout petit ?

Ou ça viendrait d’un produit utilisé par les services de maintenance de ces sacro-saintes poussettes pour denrées alimenteuses et autres produits de grande con sommation ?

Tant de drogues hyperconcentrées pour envoyer même les hyposmiques au 7ème ciel olfactif… ça laisse songeur.

On dirait que certain(e)s font le concours de celui/celle qui sent le plus fort ! (Fortement bon doivent-ils/elles penser…) Finalement, heureusement qu’on ne tue pas des plantes pour ça, merci la chimie ! 😀

Publicités

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Jeeks
    Mar 04, 2011 @ 20:05:34

    Bonjour NezHerbes!

    Article fort amusant mais….je ne sais pas du tout à quelle odeur spécifique correspond l’hedione….?
    Ceci étant, il est vrai que les parfums (ou peut-être devrais-je écrire, la « chimie ») sont partout, même et surtout là où on ne les attend pas!

    A quand les molécules de synthèse, odorantes, qui émaneraient de nos petits blogs? Tiens…Le vôtre aurait peut-être des accents de patchouli?

    A bientôt!

    Réponse

  2. NezHerbes
    Mar 05, 2011 @ 12:43:30

    Bonjour chère Jeeks !

    Alors pour l’odeur de l’hédione… malheureusement rien ne remplacera le fait de la sentir seule, d’autant plus qu’elle est assez particulière et difficile à décrire.

    Personnellement elle m’évoque clairement un agrume doux mêlé de jasmin avec un côté prune dans le fond. Je dirais que c’est une odeur plutôt rassurante malgré son côté indéfinissable, chimique mais familière je la dirais plutôt chaude et ouaté, fruité et floral.

    Vous en avez forcément senti des milliers de fois (au moins) probablement parfois même presque pure… mais sans connaître le nom de cette odeur.
    Elle a été tellement utilisée, de la célèbre « Eau Sauvage » dont elle est un ingrédient incontournable, au désodorisant longue durée pour les toilettes en passant par une gomme de mon enfance.

    Notre cher Gnou avait fait un billet à ce sujet ici : http://coumarinepetitgrain.blogspot.com/2011/01/une-matiere-lhedione.html

    *** Il y écrivait (fort justement) ***:
    Descripteurs conventionnels
    floral, jasmin, citrus (nuances de citron et de pamplemousse), transparent, diffusif.

    Descripteurs personnels
    Ce qui surprend lors de la découverte de l’odeur de l’hedione, c’est son coté vague : c’est vaguement floral, vaguement frais, vaguement citrus, vaguement aqueux (ou huileux selon l’humeur du moment) et c’est surtout très ténu.
    (…)
    Seuls les puristes se désoleront de l’effet facile obtenu par l’hedione, et de sa tendance à uniformiser l’offre parfumée.
    ******
    Je dois être un puriste alors ! 😉

    Concernant les blogs parfumés, ça existe plus ou moins, certains ont déjà créé des systèmes capables de diffuser des molécules en proportions choisies pour tenter de restituer des odeurs à la demande, par exemple en rapport avec une vidéo. Mais ça reste expérimental ou du moins à l’état de prototype, pour autant que je sache.

    Il y aurait tout de même un problème à mon avis… la moindre fleur émet naturellement des centaines de molécules odorantes. On en met facilement en évidence plusieurs dizaines dans la moindre huile essentielle.
    Une fois de plus, un appareil utilisant des petits réservoirs de produits chimique aura bien du mal à restituer toute la finesse l’originalité et la complexité des odeurs naturelles.

    Si l’on pouvait charger les réservoirs d’un tel appareil avec du naturel, nul doute que par ici ça sentirait effectivement le patchouli mais aussi, mélangés ou en alternance, le jasmin sambac, la rose de mai, le rhizome d’Iris longtemps séché, l’ylang-ylang, la fève de tonka, le néroli, le cacao, le narcisse, la vanille, le genet, le frangipanier, l’agarwood, la tubéreuse et …bien d’autres choses encore !!!

    J’aime les odeurs, une grande variété d’odeurs ! Sans ça créer des parfums ne m’intéresserait pas et me serait impossible.

    Réponse

  3. Jeeks
    Mar 05, 2011 @ 19:41:31

    Re!

    Merci pour ces informations NezHerbes! J’avais oublié les pré-précisions de Mr Le Gnou au sujet de l’Hedione. Je suis un peu oublieuse en matière de noms « chimicobarbares »… Qu’à cela ne tienne!
    Pour ce qui est du prototype du fameux générateur d’odeurs dont vous faisiez mention plus haut, sachez qu’en fait le produit existe déjà, est breveté et commercialisé sous le nom évocateur
    d’exhalia.
    Je vous laisse en analyser le contenu sur leur site!
    http://www.exhalia.com/

    Bonne découverte!

    Réponse

    • NezHerbes
      Mar 06, 2011 @ 00:12:27

      Oh merci mais en fait ce n’est pas tout à fait à ça que je pensais.

      Je parlais d’un appareil plus évolué qui aurait des quantités de molécules différentes en stock pour reproduire potentiellement une presqu’infinité d’odeurs par combinaison !
      Un synthétiseur d’odeurs en quelques sortes.
      Ca aurait quelque chose de fabuleux …ainsi que les défauts cités dans mon précédent commentaire.

      Là j’ai bien regardé et ce n’est qu’un diffuseur d’odeurs prédéfinies, synchronisable avec la vidéo.
      Je dois dire que même si l’idée peut sembler intéressante, moi ça ne me fait pas rêver. « Nombre d’odeurs : 2, 4 ou 6 odeurs, large choix, restitution fidèle… »
      En fait 6 odeurs maximum pour tout un DVD ça fait un peu limite non ?

      En plus même problème que précédemment, je serais étonné qu’ils proposent d’extraordinaires matières naturelles… (d’ailleurs la nature ne livrant pas facilement certaines odeurs il en manquerait pas mal pour « olfactillustrer » des films) Ils doivent simplement avoir un assez large choix de reproductions chimiques dans leur catalogue.

      Voir un film sur la rose de Grasse en sentant la rose synthétique… bof bof !

      Réponse

Merci de participer au blog !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :